dimanche 2 juin 2013

L’assureur assuré

Pour ceux qui suivaient mon blog et qui ont commencé à s’inquiéter, non, je ne suis pas morte assassinée par mes colocataires (voir mon dernier message)!

 …C’est bien pire que ça…

… J’ai commencé à travailler !!!

Non parce qu’ici quand tu travailles c’est 40 heures par semaine, du lundi au vendredi, et de 8h à 5h avec une heure de pause pour manger !... bon, Ok, vous avez raison… je suis une privilégiée... Mais quand même, moi qui étais habituée à me lever à 10h du mat et à commencer tranquillement  ma journée, ben ça me fait un beau changement.

Alors du coup il y a 300 000 choses à raconter ! Commençons par le commencement :

Aujourd’hui nous allons parler des assurances maladie/accident aux USA…

Et là, je vous vois venir : « Alors celle-ci ça fait 2 mois qu’on a plus de nouvelles et elle nous parle d’un truc qui n’a rien à voir ». Et ben figurez-vous que si, ça a tout à voir!

VOUS (réaction européenne): « Oh la laaaaaaaaaaaaaaaaa ! Elle s’est faite attaquée par ses colocs et c’est elle qui a dû payer ses factures d’hôpital parce qu’elle n’avait pas d’assurance !!!! »

Non re-rassurez-vous, la seule chose qui va arriver avec mes colocs, c’est moi sautant par la fenêtre du rez-de-chaussée (autrement appelé 1er étage aux usa… du coup quand tu prends l’ascenseur, il faut t’y prendre à deux fois pour réussir à sortir de l’édifice… et si t’as vraiment pas de pot, le temps que tu te rendes compte que tu es descendu au sous-sol ou que tu es monté… ben que tu n’es pas monté… l’ascenseur aura été appelé au 57ème étage).

Je vais vous parler des assurances parce que je travaille pour… talala… :



VOUS : « Oui et c’est quoi le rapport ? »


MOI : « REGARDEZ ! »




Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais, vous avez la version espagnole en voie de correction par mes petits soins (mais qui n'a rien à voir avec la version anglaise... donc ça ne va pas  beaucoup vous aider à comprendre...):


Donc oui, je travaille pour des avocats spécialisés dans les… euh… les lésions corporelles ?... les accidents provocant des blessures personnelles ?.... les…euh… ben voilà, en France, ça n’existe pas, donc il n’y a pas de mots.

Pourquoi donc cela ?

Eh bien, si vous avez un accident de voiture en France, l’ambulance arrive après 20 minutes et vous emmène à l’hôpital, les médecins vous font passer des examens et, avec un peu de chance, vous prescrivent un traitement qui vous remettra sur pied ou sur béquilles en quelques semaines/mois.

Aux États-Unis, si vous avez un accident de voiture, l’ambulance arrive en 2 minutes et 22 secondes, vous emmène à l’hôpital, les médecins vous font passer des examens et, avec un peu de chance, vous n’êtes pas blessé. Vous rentrez chez-vous puis vous recevez la facture : une visite aux urgences c’est genre 1200/1500$ après il faut rajouter le coût  des examens et des interventions, donc rien que pour vous dire que : « félicitations ! Vous n’êtes pas mort ! » vous pouvez en avoir facilement pour 5000/6000$ ! Après ben il faut payer le kiné pour vous remettre la colonne vertébrale en place à 150$ la séance (à coup de 2 ou 3 séances par semaine, ben voilà quoi). Donc en gros, si vous n’êtes pas trop cassé, vous vous en tirerez pour à peu près 20 000$.

Alors c’est là que nous on intervient ! Notre job, c’est de demander aux assurances de payer… ce qu’elles devraient payer sans qu’on le leur demande ! Oui parce qu’aux USA, il ne suffit pas d’être assuré pour être assuré qu’en cas de pépin vous serez assuré par l’assurance ! Non, eux, ils font tout pour pas payer… genre:

- Stratégie numéro 1 : « Non mais Madame, vous dites que vous êtes allée chez le kiné parce que vous aviez mal au dos à cause de l’accident. Or, je vois que vous avez commencé les séances 3 semaines après l’accident… (ben oui du con, je n’avais pas d’argent pour payer le docteur, pas de voiture pour aller chez le médecin et une dette de 4599$ avec l'hôpital), ça veut bien donc dire que vous n’aviez pas si mal que ça et que votre mal de dos n’a rien à voir avec ce qui vous est arrivé. »

- Stratégie numéro 2 : « maiiiiiiiiis je vois là que vous aviez consulté un médecin il y a 4 ans et 11 mois parce que vous aviez mal au dos ! Vous mentez Madame ! Ce n’est pas notre client bourré qui roulait à fond la caisse et qui a grillé 3 stops et un feu rouge qui a déplacé vos vertèbres, elles étaient déjà fichues!  (Je tiens à préciser que le « client » dans ce cas n’était pas mon colocataire Nawaf ….. quand il a fini par avoir un accident, il n’avait grillé qu’un seul stop parce qu’il était en train d’envoyer un texto et en plus il n’était miraculeusement pas bourré… il avait juste pas d’assurance en vigueur, un permis de conduire périmé et pas de ceinture de sécurité…) ».

Donc en gros, si vous n’avez pas d’assurance maladie et que vous n’avez que la responsabilité civile sur votre voiture et que le type qui vous rentre dedans n’est pas assuré… vous finirez à moitié handicapé parce que vous n’avez pas pu vous soigner, avec une dette de milliers d’euros envers l’hôpital qui aura diagnostiqué votre handicap et très certainement à la rue parce que pas de sécu, ça veut dire, pas de congés maladie payés (à moins que vous ayez une assurance pour ça… mais enfin si vous n’avez pas d’assurance pour le reste, je vois mal pourquoi vous auriez une assurance pour un truc pareil). Et nous… et bien on ne peut rien faire pour vous !

Par contre, si vous avez une assurance maladie (mais vous devez quand même payer une franchise de 2500$, et si vous vous rappelez de mon article sur les américains et l'argent et bien vous savez que même ça, il ne peuvent pas le payer), que vous avez été blessé par un type assuré (ce qui est plus rare de ce qu’on pourrait croire) et que vous avez, vous-même, une assurance au cas où le type assuré ne serait pas assez assuré ; vous pouvez venir nous voir et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que vous soyez couvert par au moins une de ces trois assurances… sinon vous risquez fort de finir à moitié (seulement) handicapé avec une dette de 45000$ moins 66% (calculé va savoir comment par votre assurance). 

Ah oui, parce que vous vous croyez que si vous êtes assuré, vous êtes assuré… genre blanc et noir ; blanc = tu es assuré, noir= tu ne l’es pas…

Eh ben non ! Dans le secteur des assurances, les américains, c’est tout en nuances!
Au Colorado, l’assurance voiture obligatoire minimum c’est responsabilité civile 25 000$ pour un blessé/50 000$ par accident.  Pour être plus clairs, prenons le cas de Jason. Jason à une assurance minimum de 25 000$/50 000$. Il te fonce dedans et t’es pas trop blessé, tu viens nous voir, et tu as 25000$ (moins 33% pour nous… oui, nous sommes riches !) et tu peux te soigner! Par contre, si ce même Jason te fonce dedans alors qu’il y a 5 personnes dans ta voiture, ça va faire du 50 000$ divisé par 5… donc 10 000 dollars chacun pour se soigner…

BRANDON (qui était dans la voiture avec toi quand Jason t’as foncé dedans): « Quoi ? Ce bras droit qui pendouille et cette épaule déboitée ? Rien de grave ! Je suis gaucher ! ».

Tout ça pour dire que, oui, il vaut mieux prendre une assurance au cas où les autres n’en auraient pas… ou peu…  + prendre un avocat pour être couvert par les assurances que tu as payé la peau des fessiers toute ta vie, ou alors s’arranger pour que le type qui te fonce dedans soit riche.  
 

Et croyez-moi, les riches, ça ne court roule pas les rues !

   

8 commentaires:

  1. Et que fais-tu exactement chez les Sawaya ? Ca fait des années qu'on voit les pubs avec monsieur et madame à la télé. (Et c'est toujours bizarre de voir ce genre de pub à la télé ici !)

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est incroyable! Sawaya, tout le monde connait sauf moi! Je travaille comme traductrice/interprete (parce que je parle espagnol), j'appelle les clients hispaniques et je fais pas mal de photocopies aussi. Aujourd'hui, j'ai assiste a l'enregistrement d'une pub en espagnol pour la radio et j'ai aide Mr. Sawaya a prononce le texte correctement.

    RépondreSupprimer
  3. Si je vois la pub, je penserai à toi ! Bon courage pour la suite. Côté "benefits", c'est une bonne société ?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Sandrine,

    C'est impressionnant la rapidité avec laquelle les ambulanciers américains agissent! 2 minutes seulement!
    Je suis de passage sur votre blog et je dois dire que j'en suis ravie, un blog tel que le vôtre pourrait être très utile pour nos futurs expatriés américains.
    Je me présente, je suis Laura, je suis consultante pour un organisme de vente de séjours linguistiques en ligne: voyage-langue.com.
    Avec votre accord, nous souhaiterions vous inclure dans notre rubrique "blogs témoignages" sur notre blog: voyagelangue.blogspot.fr.

    Dans l'attente de votre réponse.

    Bonne journée!

    Laura

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour! Merci d'avoir lu mon blog, je serais ravie de faire partie de la liste des temoignages sur votre page internet.
      Bonne continuation!
      Sandrina

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Je viens de découvrir ton blog et il est vraiment top! Je suis dans la phase "dans un an je déménage peut être aux states et je cherche des infos sur tout et n'importe quoi et si ça peut être raconté avec humour c'est encore mieux". Donc je suis bien tombée :)
    Bref ya des trucs qui me rassurent (les entretiens d'embauche), d'autres beaucoup moins (la santé et les colocs....) mais merci en tout cas de toutes ces tranches de vie.
    Je file continuer ma lecture :)

    A+
    Karine

    RépondreSupprimer
  6. Bonne lecture! Je suis désolée, j'avais oublie de répondre...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    Je viens de lancer le site Aux cinq Coins du Monde. L'objectif de ce site étant de rassembler nos impressions, découvertes et anecdotes sur nos vies d’expatriés.

    Si cela vous intéresse et que vous souhaitez partager votre expérience à votre tour, contactez-moi sur contact@aux-cinq-coins-du-monde.com ou sur mon adresse perso sarabourg99@gmail.com

    Sara, de Aux cinq Coins du Monde
    http://www.aux-cinq-coins-du-monde.com/

    RépondreSupprimer