vendredi 28 mars 2014

Avoir une voiture aux USA… oui j’ai besoin d’écrire un post rien que sur ça….

Comme certains d’entre-vous le savent déjà, j’ai une voiture depuis… 3 semaines… je suis donc devenue une experte !... voici ce que vous devez savoir avant de vous adonner aux joies du métro voiture, boulot, boire un coup avec les copains, dodo….

1. Étape numéro 1 (et pas des moindres…) passer son permis de conduire


C’est un scoop ! Votre permis de conduire européen n’est pas valable aux USA… vous pouvez l’utiliser pendant 3 mois mais après il faut passer le permis américain, le vrai ! Après tout, ils ont raison. Que vaut un permis qui vous aura couté 2000 euros, 20 heures de conduite (pour ceux qui sont doués, 45 pour ceux qui le sont moins), 300 heures d’entrainement pour déjouer les questions pièges du code, 3 tentatives ratées pour avoir calé au feu rouge et plusieurs années d’expérience dans les folles rues de Paris pour les parisiens, de Pau pour les palois ? (bon d’accord les palois devraient repasser leur permis aux USA…).

Me voilà donc levée à 6h du mat, partie à la DMV à 7h15 pour repasser le permis de conduire… évidemment, c’était AVANT le permis de conduire, donc j’y suis allée en busss (notez le « s » à la fin de « bus »). Pour une raison qui m’échappe, tu ne peux arriver à la DMV qu’en voiture… donc me voilà partie... deux busss, une heure de route, et 10 minutes à marcher sur le bas coté de la route sans trottoir plus tard, j’arrive enfin à la DMV. Sur la porte il est écrit en gros: « ici, nous ne faisons pas passer le permis de conduire »… [je ne ferai aucun commentaire la dessus parce que rien que d’y repenser, ça m’énerve…]. Je reprends donc deux autre buss, mais pas les mêmes pour gagner du temps, je rate le stop donc finalement je perds du temps, je m’arrête plus loin et attends un autre bus. Le bus n’arrive pas, je me rends compte que je ne suis pas en train d’attendre au bon arrêt. Je prends finalement le bon bus mais je rate la correspondance. J’arrive à l’autre DMV à 10h30 du matin… [je ne ferai toujours aucun commentaire pour essayer de ne pas me re-ènerver…].

Heureusement, devant la DMV il y a une auto-école ou tu peux faire le code et le test de conduite. Certes il faut payer, mais ça évite d’attendre. Je me présente donc pour passer le code. Les questions sont vraiment très difficiles :

- Si la limite de vitesse est de 40 miles/heure et que les autres voitures roulent à 50 miles/heure, il faut :
a) Rouler à 50 miles/heure comme tout le monde (petits moutons !)
b) Rouler à 30 miles/heure (serait-ce un piège ?)
c) Rouler à 40 miles/heure (je ne sais pas… j’hésite…)

- Avoir son permis de conduire c’est :
a) Un droit (de l’homme et du citoyen… c’est Robespierre qui l’a inscrit dans la constitution)
b) Un devoir (étais-je donc hors la loi tout ce temps ?)
c) Un privilège (God bless America !)

- Si tu vois un piéton:
a) tu t’arrêtes (s’il n’y a pas de verglas)
b) Tu accélères et tu l’écrases
c) bon d’accord, j’avoue, celle-ci c’est moi qui l’ai inventée… (les autres par contre sont authentiques !).
J’ai donc réussi le code haut-la-main ! Sauf une question qu’ils ont surement dû piquer au code français :

- Il faut allumer les feux :
a) Quand on roule sur l’autoroute
b) Du lever du soleil au coucher du soleil lorsque la visibilité est de moins de 500 mètres
c) Du coucher du soleil au lever du soleil lorsque la visibilité est de moins de 1000 mètres
Moi j’ai pas fait gaffe parce que j’étais concentrée sur les mètres et du coup j’ai dit qu’il fallait allumer les feux du lever au coucher du soleil… c’est-à-dire en pleine journée…. Ils m’ont eu ! C’était un piège !

Bon bref, après le code il y a eu le test de conduite ! Je m’en vais donc avec l’examinateur et sa voiture sur les routes de Denver. Le test a duré à peu près 15 minutes. Voici mes exploits :
                
                Exploit 1 : « Tournez à gauche »… « peut-être que vous devriez vous mettre sur la bande de gauche si vous voulez tourner à gauche… »…

                Exploit 2 : « changez de bande »… « attention à votre vitesse ! » (limite à 35, La Sandrinette est à 45….)

                Exploit 3 : « quand vous voulez changer de ligne, évitez de mettre le clignotant au dernier moment… »

Résultat du test : « Bravo Madame, c’était un très bon test, vous êtes reçue ! »… Est-ce qu’il y a quelqu’un de plus perplexe que moi ? En France, il m’aurait fait descendre de la voiture après 5 minutes, genre : « oui ben représentez-vous après avoir fait 45 heures de plus de leçon de conduite ».
Pour finir de vous rendre jaloux, essayez de deviner combien j’ai payé… langue au chat ?... 15 dollars pour le code, 21 pour les frais de DMV, 60 pour le test de conduite avec voiture auto-école inclue (ben oui parce qu’ici normalement tu passes le test dans ta propre voiture… or, je n’allais pas conduire l’autobus quand même !).

Permis in the Pocket le jeudi, je pars acheter une voiture avec ma copine Faustine le samedi :

2. Étape numéro 2 : Acheter une voiture


Alors comme la Sandrinette, ce n’est pas Crésus, je me suis décidée pour une Toyota Yaris 2007 ou 2008. J’en avais trouvé plusieurs sur Internet, pesé le pour, le contre et surtout le prix et me voilà partie avec Faustine pour acheter la voiture idéale. 

Première étape : trouver le concessionnaire… alors ici il faut faire attention parce que les adresses incluent un S./N./W. ou E. qui n’est pas là que pour faire joli… Si tu fais pas attention, tu te retrouves à l’autre bout de la ville… La Sandrinette elle savait pas…. Première tentative d’arriver chez le premier vendeur ratée…. 

Deuxième tentative, nous arrivons bel et bien chez le vendeur : « désolé, je l’ai vendu il y a une heure… [pendant que nous étions à l’autre bout de la ville]… ». 

Troisième tentative la voiture est 1000$ moins chère que ce qui était dit sur Internet et $2000 dollars moins chère que les Yaris de la même année…  Nous avons très vite compris pourquoi après avoir fait le tour du pâté de maisons… 

Quatrième tentative, la voiture pue la cigarette. Le vendeur : « c’est pas la cigarette que vous sentez, c’est les produits qui ont servis à la nettoyer… ». Bon, peu importe, nous partons faire un tour… là nous avons carrément cru que nous n’allions pas finir le tour du pâté de maisons…. Le vendeur : « non mais il faut juste la réparer un peu… tu me donnes une caution, je la répare et c’est bon !... ». 

Dépitées, nous tentons le tout pour le tout avec la cinquième Yaris et…


Le tour est joué !

3. Étape numéro 3 : acheter une assurance pour la voiture


Comme certains savent déjà, je travaille pour une assurance… ça tombe bien ! Je les appelle :
Le Vendeur : « Nous sommes désolés mais nous n’assurons pas les gens avec moins de trois ans de permis… »
La Sandrinette : « Oui mais… UN ca fait bien plus de 3 ans que j’ai un permis, certes, pas l’américain qui est très difficile à obtenir… mais quand même ! DEUX je suis votre collègue ! Celle qui travaille au deuxième étage ! »
J’appelle donc une autre assurance :
La Vendeuse : « Ca fait combien de temps que vous avez le permis ? »
Moi : « Euh… deux jours… »
La Vendeuse : « bla bla bla ? [50 000 questions plus trad…]. Ok donc ça fait 280$ par mois”
La Sandrinette : 


La Vendeuse : « Allô ? »
La Sandrinette : «... deux huit zéro ? [non parce que des fois tu ne comprends pas quand on te parle en anglais...] »
La Vendeuse : « Oui c’est-à-dire que vous avez moins de 3 ans de permis. Mais si vous conduisez bien et que vous n’avez pas d’accident vous finirez par payer beaucoup moins ! [ah ben non... j'avais bien compris...] »
La Sandrinette : « Oui et si je prends le bus je finirai aussi par payer beaucoup moins ! »

Sur les conseils de plusieurs personnes je rajoute Faustine dans l’assurance :
La Vendeuse : « Avec Faustine ça fait 180$/mois »

Alors voilà, en France :
1 conducteur = 1 conducteur et 2 conducteurs = 2 conducteurs

Aux Etats-Unis :
1 conducteur = 15 conducteurs et 1 conducteur + 1 conducteur = 1 conducteur…

Si quelqu’un comprend quelque chose, tant mieux pour lui….

4. Étape numéro 4 : mettre de l’essence dans la voiture


Parce que vous [comme moi] vous croyez que c’est si simple !

Premier plein : J’arrive, j’ouvre la petite porte de là où on met de l’essence, je mets la carte de débit dans la machine, au lieu de me demander mon PIN, elle me demande mon code postal, je sélectionne l’essence, je prends la pompe à essence, la place dans le réservoir et… rien ne se passe… pas d’essence… LA MACHINE : « transaction annulée ». Je refais donc le processus depuis le début, toujours rien… « transaction annulée »… MOI : [Dans ma tête] « il n’y a plus d’essence là-dedans ? ». Je vais donc voir le vendeur. Moi : « Euh… excusez-moi… ça va vous sembler idiot mais je ne sais pas comment mettre de l’essence" [C'est ce que l'on appelle communément un grand moment de solitude]. Le Vendeur : « Il faut lever la poignée ! ». Moi : « ah… ». Je repars à la pompe, refais tout le processus, lève et descends la poignée, lève et descends le tube, secoue le truc dans tous les sens… « transaction annulée » [et là carrément j’ai lâché un « Me cago en la leche !!!!! »… oui quand je m’énerve, je le fais en espagnol et c’est pas très poli… je re-vais voir le type, il souffle et vient avec moi. Figurez-vous que « la poignée » se trouve sur la machine, en dessous de la poignée, la vrai. C’est cette poignée là qu’il faut soulever… 1$ de frai pour chaque transaction annulée… il m’a couté cher le premier plein !

Deuxième plein : [là c’est bon je suis confiante, j’ai de l’expérience !]. J’arrive, je me gare devant la pompe et… ben le tuyau il est pas assez long…. Je remonte et me gare un peu plus près… le tuyau est pas encore assez long… je redémarre et me gare dans l’autre sens… oui mais j’étais encore trop loin… je re-re-re-re démarre et me place (enfin !) à portée de la machine… pendant ce temps, le vendeur me regarde par la fenêtre…

C’est pas du tout la honte de faire le plein aux Etats-Unis !  


Alors je sais pas si vous vous rendez-compte, mais tout ça, ça m’est arrivé en à peine trois semaines… alors franchement, le premier qui me dit que « oui mais on s’ennuie pas aux États-Unis ? », c’est mon permis de conduire, mon assurance, ma carte fidélité essence et ma carte grise dans la figure !

15 commentaires:

  1. Ton blog est génial ! J'ai beaucoup ri en lisant tes posts. Continue surtout :-) !

    RépondreSupprimer
  2. Très sympa ton blog et tes articles! Toujours intéressant d'apprendre les petits côtés sympas de la vie quotidienne quand on cherche à s' (re)expatrier de l'autre côté de l'atlantique.
    Petite question: qu'est ce qu'ils t'ont fait les palois au volant? J'en suis un et on conduit très bien ici aussi! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un autre palois aux USA?! Ce n'est pas possible! Il n'y en a qu'une! :o)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. lol! Moi je suis americaine maintenant... well... maybe! :o)

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais eu le problème du tuyau trop court. Alors, je ne vois pas. Tu étais garée devant la pompe côté opposé à ton réservoir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Peut etre que les tuyaux sont plus courts au Colorado.... Pour moi impossible d'atteindre le reservoir!

      Supprimer
  6. Je suis aussi dans le Colorado ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C vrai! Alors il faut que tu essaies la pompe a essence Conoco ou quelque chose comme ca, qui se trouve au croisement entre Quebec et Bellevue pres de chez toi. Les tuyaux sont tout petits!

      Supprimer
  7. Je vois bien laquelle. J'y faisais le plein quand je travaillais à DTC. Mais je ne me souviens pas avoir eu des problèmes. Elle a peut-être changé depuis le temps.

    RépondreSupprimer
  8. Hello,
    Je suis tombée par hasard sur ton blog et l'article sur la voiture m'a bien fait rire!
    On est arrivé sur Denver il y a 3 mois et on a connu la même galère pour l'assurance et le financement de la voiture!
    Par contre pour nos permis Français, on a pu les échanger sans repasser code ou conduite contre un permis coloradien.....bizarre
    Au plaisir de te lire !
    Miriam

    RépondreSupprimer